"Tech2Peace - Autonomisation des jeunes par la technologie et le dialogue"

16-27 novembre 2021
Guggisberg BE / Suisse

Un projet de la Fondation Urgestein en collaboration avec les organisations partenaires Tech2Peace (T2P) et Yad B'Yad (YBY)

 

La Fondation Urgestein et l'organisation non gouvernementale (ONG) israélo-palestinienne Tech2Peace (T2P) ont organisé un échange de jeunes de 14 jours à Guggisberg du 16 au 27 novembre. Sous la bannière du dialogue interculturel, 16 jeunes participants (18-30) ans et leurs accompagnateurs de Suisse, d'Israël et de Palestine se sont rencontrés. Cet échange de jeunes sert à rapprocher les jeunes adultes de différentes cultures des nouveaux médias en relation avec la numérisation sans cesse croissante à travers des méthodes non formelles. Dans des ateliers autodéterminés sur les thèmes du développement d'applications et de la vidéographie, les compétences numériques des participants ont été renforcées afin d'améliorer leur profil pour le marché du travail ultérieur. Entre autres choses, l'échange de jeunes vise à contribuer à éviter le chômage des jeunes. En outre, les jeunes adultes ont renforcé leurs compétences interculturelles et leur capacité à gérer des constellations d'origines, de perspectives et de situations de travail différentes.

 

Coopération entre Gantrisch et Israël / Palestine

Tech2Peace (T2P) est une ONG israélo-palestinienne qui rassemble de jeunes Israéliens et Palestiniens lors de séminaires intensifs de deux semaines sur la technologie, l'entrepreneuriat, le dialogue interculturel et la consolidation de la paix. Fondée en 2017, la communauté des anciens de Tech2Peace compte aujourd'hui plus de 300 membres. La longue coopération entre les fondateurs de Tech2Peace et le président de la fondation Oliver Schneitter a conduit à la tenue de cet échange pour la première fois hors d'Israël/Palestine.

 

En plus des ateliers technologiques, l'accent a été mis sur l'exploration mutuelle de différentes cultures, communautés et identités. La routine quotidienne dans la Weitblick-Haus de la fondation était la suivante : le matin, les participants ont acquis des compétences dans les domaines du montage vidéo et du développement d'applications, qu'ils ont ensuite appliqués dans leurs propres projets ; les après-midi étaient des ateliers sur le dialogue interculturel et la communication non violente ; le soir, il y avait des activités sociales et (inter)culturelles à Guggisberg et dans la région élargie de Gantrisch.

 

Bénévolat à la ferme de Sangernboden

Les 16 jeunes adultes ont également fait du bénévolat pendant une journée dans une ferme écologiquement durable à Vorderen Sangernboden (BE), où ils ont écorcé des arbres et construit des structures de protection pour les belettes. Le but de ce travail bénévole était de créer un lien entre les participants et l'agriculture locale. De plus, il était possible de compenser les activités plutôt lourdes.

 

Pitchs de startups avec des représentants de Google Suisse et Israël

Le point culminant de l'échange de jeunes a été un « hackathon » de 24 heures au cours duquel les participants ont travaillé en groupes de cinq pour développer leurs propres idées commerciales sur les thèmes de la durabilité et de la consolidation de la paix. Chaque groupe était soutenu par un mentor expérimenté de « Google for Startups » qui visitait Guggisberg pendant trois jours, en compagnie de représentants de la DDC et du DFAE.

 

La combinaison de séminaires technologiques, de sessions de discussion interculturelle, de travail bénévole et du hackathon a contribué à un échange de jeunes fructueux, au cours duquel les jeunes participants d'Israël, de Palestine et de Suisse ont pu nouer des contacts interculturels et s'immerger dans le monde de la technologie. Enfin, un grand merci à la communauté de Guggisberg pour son hospitalité et au restaurant « Sternen » à Guggisberg pour la nourriture.

Le projet est soutenu et financé par :

 

 

 

 

 

movetia-corporate-design-05.png
Tech2Peace-sketch2 (1)_edited.webp