La Fondation Urgestein

Objectif de la fondation

Le but de la fondation est de promouvoir les jeunes issus de milieux défavorisés à travers des opportunités d'apprentissage non formel et de promouvoir leurs opportunités de développement par l'engagement volontaire (travail bénévole).

 

récit

Le bâtiment classé, construit en 1910, a été entièrement rénové en 1998. Jusque-là, la vieille maison en bois était connue comme un bureau d'état civil.

 

En 2003, René H. Bartl a fondé la Fondation Urgestein, une institution pour les enfants et les adolescents qui ont été exclus de leurs familles, écoles, foyers et cliniques. Leur seule alternative était généralement l'entrée dans une institution ou une prison fermée. Avec son équipe très compétente dans les domaines de la vie, de l'école et des ateliers, ils ont réussi avec un taux de réussite moyen de 85% que les jeunes n'avaient pas à aller dans des institutions fermées ou en prison. Pour son institution, il a choisi la propriété de démolition (Dorf 77b). Il a rénové la maison de façon indépendante à ce qu'elle est aujourd'hui et l'a affectueusement appelée "Bijou-Guggisberg".

 

En 2013, après 10 ans de gestion et de gestion à domicile, il a cédé l'institution à Rolf Küng, qui continue de gérer encore aujourd'hui la colocation Guggisberg dans une autre propriété. Le «Bijou-Guggisberg» a été loué jusqu'en 2019 en tant que maison de groupe et de séminaire par M. René H. Bartl et son épouse Sylvia.

 

En 2020, René H.Bartl a décidé de prendre sa retraite et a trouvé en Oliver Schneitter un successeur approprié en tant que président du conseil d'administration, qui continue à poursuivre l'objectif de la fondation de travail et de promotion de la jeunesse.

 

Appellation

Lors de la cérémonie d'adieu à l'hôtel Sternen de Guggisberg, René H. Bartl a été qualifié de "vétéran" en raison de son âge et de son expérience professionnelle - un beau nom, c'est pourquoi la fondation s'appelle encore aujourd'hui.

 

Inscription au registre du commerce

Acte de fondation